Les médicaments génériques

Il y a plusieurs années, l'Assurance Maladie a décidé de renforcer l'utilisation des médicaments génériques, au détriment des médicaments "princeps" (médicaments de la marque d'origine). En 2020, cette politique a été renforcée par des obstacles plus importants dans l'accès à ces princeps. Explications.

Quand on a besoin d'une ambulance, peu importe qu'elle soit de marque Peugeot ou Mercedes : le principe est le même avec les médicaments.

Tous les médicaments contenant le même principe actif1 sont contrôlés et validés dans les mêmes conditions. Leur valeur intrinsèque est la même. Le premier médicament contenant le principe actif est appelé princeps2, et appartient généralement au laboratoire qui l'a découvert. Cependant, il se peut que certains excipients3 soient différents, et puissent entraîner une réaction, une intolérance ou une allergie. 

L'Assurance Maladie a décidé ainsi de ne pas privilégier une marque, tant que le service rendu est équivalent. Cela permet à des fabricants de fournir des produits à moindres coûts, lorsque le principe actif entre dans le domaine public, 10 ans après sa mise en commercialisation. De très nombreux pays ont cette politique, qui permet de soigner à moindre frais pour tous. Pourtant les prix des génériques ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre, ce qui permet d'envisager une baisse des prix encore possible.

Sur ce sujet, plusieurs lectures possibles :


________________

1 : le principe actif est la molécule même du médicament. Il donne généralement leurs noms aux médicaments dits génériques. Par exemple, Doliprane (de la marque Sanofi-Aventis) est composé de paracétamol (le principe actif). Un fabricant XY de paracétamol le nommera parfois "paracétamol XY", mais il peut aussi lui donner un nom différent. Par exemple, Doliprane (Sanofi-Aventis), Efferalgan (UPSA), Dafalgan (UPSA) et Claradol (Teofarma) sont des noms commerciaux différents du même principe actif, le paracétamol.

2 : le princeps est le premier médicament contenant le principe actif, produit généralement par le laboratoire de recherche qui l'a lui-même découvert et testé. Ce laboratoire bénéficie ainsi de 10 ans d'exclusivité de la vente, pour lui permettre de couvrir les frais de recherche et de mise au point.

3 : un excipient est un produit d'accompagnement du principe actif. Il sert d'enrobage, de modificateur de goût ou a des fonctions de renforcement de l'effet du principe actif.

Mis à jour le 14 Janv. 2020